Ecrire la guerre d’Algérie – Entre Littérature et Histoire

La guerre d’Algérie fut le grand épisode traumatique de l’histoire de la France des Trente Glorieuses et les blessures ouvertes alors ne sont pas encore cicatrisées. Avec Alexis Jenni, lauréat du Goncourt 2011 avec son premier roman « L’art français…

Ecrire la guerre d'Algérie - Entre Littérature et Histoire

Source

0
(0)

La guerre d’Algérie fut le grand épisode traumatique de l’histoire de la France des Trente Glorieuses et les blessures ouvertes alors ne sont pas encore cicatrisées.
Avec Alexis Jenni, lauréat du Goncourt 2011 avec son premier roman « L’art français de la guerre » (Gallimard) paru en août 2011 et Sofiane Hadjadj, écrivain, éditeur depuis dix ans de la jeune littérature algérienne contemporaine (il est co-éditeur des éditions Barzakh)
Cette rencontre est réalisée en partenariat avec le centre de résidence littéraire de « La Marelle ». La guerre d’Algérie reste une question de mémoire particulièrement sensible entre les deux pays. Près de cinquante ans après l’indépendance de l’Algérie, les controverses sont nombreuses et les passions vives entre les différents groupes mémoriaux. Est-ce un « passé qui ne passe pas » ? Est-il possible de dénouer ces relations à partir d’une « politique de la reconnaissance » ? Que peut la littérature, dans ce cadre? Une mise en récits de la guerre, lisible de part et d’autre de la Méditerranée, est-elle possible ? A quelles conditions ? La diversité et la complexité des histoires personnelles, dont la littérature est volontiers l’expression, favorisent-elles une meilleure compréhension de l’Autre ? Où en est-on aujourd’hui dans les relations entre l’Algérie et la France sur le plan littéraire ?

0 / 5. 0